• 100 Greatest Guitar Songs of All Time

    The 100 Greatest Guitar Songs of All Time

  • Roulement de tambour, ce nouveau numéro d'un des jeux les plus marrants qui soient (pour celui qui pose les questions, bien sûr) sera-t'il plus facile à résoudre que le post inauguratif ?

    P't'êt ben qu'oui, p'têt ben qu'non...

    Allez, qui est cette beauté des années 20 ?

    A cette époque, elle use les planches de Broadway et commencera le cinéma avec Orson Welles quelques années plus tard.

    Sous nos latitudes, il faudra attendre 1966 pour être remarquée dans une série régulière qui connaîtra de nombreuses rediffusions à succès.

     

    Super Qui-est-ce (numéro 2)

     Bravo :

    Super Qui-est-ce (numéro 2)

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Parfois, un petit miracle nous permet de retrouver un souvenir marquant de notre enfance qui nous avait pourtant définitivement échappé pour cause de cerveau débordant de références.

    Références toutes aussi peu essentielles les unes que les autres et pourtant si douces à notre mémoire.

    Ce qu'on a aimé, même un tant soit peu, fait pour toujours partie de nous (un peu plus de 75 ans si on a de la chance, je sais c'est peu comme échelle de l'infini).

    La série qui suit est un exemple de sitcom comme on en voyait à la pelle dans les années 80 et qui tenaient la plupart du temps totalement en équilibre sur les épaules d'une vedette ou deux.

    Moi, c'était Jane Curtin qui me fascinait.

    Bien trop âgée pour attirer l'ado que j'étais, l'actrice née un 6 septembre (comme mezigues) avait ce charme tout british qui la rendait presque exotique au sein d'une production mainstream américaine des années Reagan.

     

    La série retrouvée (numéro 1)

    Jane, hier et aujourd'hui

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    1 commentaire
  • Batman Returns sort cette année là et fait figure d'Ovni au milieu d'une production hollywoodienne beaucoup plus hétéroclite qu'aujourd'hui.

    Tim Burton est à son meilleur et son compositeur fêtiche Danny Elfman itou

    La B.O. de Batman Returns est, il faut l'admettre, un must à posséder.

    Elfman s'associe alors à une légende post Punk anglaise (Siouxsie And The Banshees) pour pondre une merveille néo-gothique symphonico-perturbée : "Face to Face".

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    4 commentaires
  • Bon, le premier qui répond, gagne toute mon estime.

    Hein, Strap !

    Vu que tu vas être tout seul à jouer, j'imagine he

    Alors, on cherche le nom de la blondinette tout au centre de la photo.

    Héhé, bon courage, c'est impossible. A moins d'être un fan absolu, comme moi, d'une certaine série...

    Bon, là, c'est un peu déloyal de prendre une personne enfant étant donné les changements physiques à ces âges là...

    On fera moins hardcore la prochaine fois.

     

    Super Qui est-ce ! (numéro 1)

     

    Réponse :

     

    Nelly Oleson

     

    Super Qui est-ce ! (numéro 1)

    Super Qui est-ce ! (numéro 1)

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    11 commentaires
  • La Nostalie est un  pays que les vieux vont habiter en songe pour se réfugier lorsque leurs illusions de jeunesse ont été fracassées par la médiocrité.

    La chanson de Roger Taylor, batteur entre autre du groupe Queen et artiste solo sous-évalué, illustre à merveille ce frisson qui peut nous envahir lorsqu'on compulse de vieux albums photos, où des instantanés de notre "Nous" enfant nous interroge :

    "Quand vas-tu te réveiller et faire enfin quelque chose de ta vie ?!?".

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique