• 100 Greatest Guitar Songs of All Time

    The 100 Greatest Guitar Songs of All Time

  • On ne le souhaite pas étant donné le physique déjà bien abîmé des rednecks que vous allez voir.

    Pourtant, derrière leur faciès de consanguins multi-générationnels, le talent les habite.

    Pour avoir vu le film "Délivrance" très très jeune (ce que je déconseille aux moins de 10 ans avec d'autres bluettes comme "Les Dents de la Mer" et "l'Exorciste"), je me suis retrouvé en terrain connu avec le clip qui suit.

     

    Et un petit extrait (le seul supportable du film) qui vaut son pesant de dents déchaussées.

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Une mélodie est tout en musique.

    Quand Rammstein est adapté par un orchestre classique russe, c'est juste top moumoute.

     

     

    Le titre original

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Pour apprécier les vidéos qui suivent, va falloir entraver un minimum la langue de Shakespeare mais les réactions valent le coup.

     

     

    La même avec des adultes retombés en enfance avant de tomber dans le trou ou l'urne funéraire...

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • Effrayant comme ce type est lucide.

    Effrayant comme tout est si facile pour une poignée d'oligarques s'attachant la fidélité d'une armée de redevables qui ont tout à perdre si ce système était balayé par les urnes.

    Mais en même temps, De Gaulle l'avait déjà dit, les français (tu peux remplacer français par humains en général) sont des veaux. La vraie liberté leur fait peur et ils seraient incapables d'en jouir sereinement et pacifiquement.

    Ce système dégueulasse que nous vomissons de plus en plus est pourtant le seul qui nous a garanti une vie sans guerre depuis des lustres.

    Oh, pas par efficacité. Par soumission.

    Que demain le peuple se soulève, vous verrez.

    1910 : Action : grèves générales réprimées dans le sang. La résistance aux maîtres de ce pays s'organise.

    1914 : réaction : Simple. Cette génération spontanée de résistants sera anéantie dans une guerre absurde et inique. Pratiquement 20 millions de morts.

    1936, rebelote. Enorme mouvement social et ras-le-bol des masses laborieuses. Le pouvoir bourgeois tangue sur ses bases. Ca devient vraiment sérieux.

    1940 : réaction : seconde guerre mondiale qui envoie au rayon boucherie toute une génération une fois encore. Au minimum 50 millions de morts.

    Bon, là, les comptables mettent le hola. Pour que le système prévu tourne, il faut qu'il reste des consommateurs pour consommer. logique.

    On accorde un minimum de droits sociaux aux esclaves histoire qu'ils n'aient pas l'impression d'avoir souffert pour rien  et on laisse mourir de vieillesse les résistants survivants.

    Mais petit à petit, tel la grenouille dans la casserolle qui chauffe, on retire un à un, au fil des années, tous ces droits qui empêchent les maîtres d'user comme ils l'entendent de leurs esclaves.

    Années 2000, l'indignation populaire des masses laborieuses (ou même plus trop laborieuses si on englobe les millions de chômeurs) s'étale sur le net. Chacun y va de son blog, de son commentaire, relaie des vidéos anti-système. Certaines sont enrobées de charlatanisme sauce illuminati, petite gris ou reptiliens de mes couilles pour discréditer le message central de la révolte.

    Le systeme sait donc qui est rebelle et qui ne l'est pas. Il connait votre numero IP d'ordi, il connait tout de votre vie et de vos habitudes, le prénom de vos enfants...

    Les médias relaient ces menaces croissantes de guerre civile ou mondiale à travers les quelques phrases d'intervenants télé ou de candidats à la présidentielle histoire de bien faire comprendre de manière plus ou moins subliminale que le statu quo serait préférable. Restez dans votre canapé bonnes gens. Ne bougez pas une oreille de peur de réveiller le danger...

    Ne croyez pas que ces fous qui nous gouvernent (pas les présidents, les vrais maîtres : banquiers, industriels et autres bisounours) hésiteront à relancer une énième guerre totale si vraiment vous envahissez les rues puis les allées de leurs châteaux.

    Bon, de ce côté je suis rassuré, la jeunesse actuelle est tellement dépourvue d'organisation et d'idéaux que ça n'arrivera jamais.

    Par contre, est-ce que tous les petits complotistes en herbe ne seront pas victime d'une rafle si ils parlent trop et trop bien ? Et qu'ils arrêtent de se perdre dans des théories bidons à base de menace juive, démoniaque ou extra-terrestre.

    Vous voulez éviter ça ?

    Arrétez de vous morfondre. Oui, le monde est injuste et cruel. Oui, les puissants sont...puissants !

    Mais le vrai probleme, c'est nous.

    Nous jouons au poker avec un tricheur (le système capitaliste). Le tricheur n'a qu'un but et une jouissance, nous vider nos portefeuilles, nos âmes et nos coeurs. Ne jouez plus.

    Ne vous battez plus.

    Allez chercher vos bêches et vos râteaux. Fondez des associations d'entraide populaires. Forgez votre destin sans consommer plus que nécessaire.

    Et ne faîtes pas comme moi, arrêtez de donner votre avis sur le net !

    Moi c'est promis, j'arrête.

    Désormais la Hype, ce sera les solutions, le positivisme, les bons plans.

    Enfin, je vais essayer...

    Bisous mes amis.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire
  • L'éloquence est claire et concise.

    En 2 minutes, le philosophe normand à la mode de l'étripage de caen nous explique comment fonctionne notre société et pourquoi nous sommes tous des cons.

    Mais avouez, le pire, c'est qu'il n'énonce que des vérités pures et cristallines.

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique