• C'est l'Europe que j'aime!

  • Commentaires

    1
    Samedi 1er Avril à 23:10

    Je comprend qu'un groupe ne bouleverse pas radicalement sa recette musicale en dehors d'une maturité bienvenue. Mais je reste toujours étonné que des mecs puissent passer toute leur vie à proposer le même refrain.

    Extreme a prouvé qu'on pouvait tester plusieurs approches sans se répéter Ad Vitam mais c'est un des seuls groupes qui ait réussi ce genre de tour de force.

    Sans doute car très influencés par Queen qui étaient les champions de l'évolution et des changements de style.

    Bon, pas la peine de tourner autour du pot, c'est hyper bien produit, tout le monde est pro jusqu'au bout des ongles mais ce n'est pas parce que le rock est mort et enterré que je n'adhère plus que modérément à cette famille musicale.

    Pour moi le rock n'est juste pas un mégalithe inamovible, et tant de musiques attendent qu'on les découvre.

    J'ai un sérieux cheptel de classiques à la maison qui, aujourd'hui du moins, suffisent à étancher mes occasionnelles soifs de riffs.

    Le rock restera pour toujours ma fondation mais avec le temps qui file si vite, j'ai un besoin irrépressible de découverte et d'expérimentation.

      • Dimanche 2 Avril à 09:36

        Autant pour moi! Pour le coup c'est de ma faute si tu crois ceci alors qu'il en est tout autre. 

        Personnellement j'avais de gros a priori envers ce groupe que j'assimilais totalement à The final countdown, Carrie et autres Rock the night, ce hard rock permanenté et peroxydé que je ne pouvais prendre au sérieux. 

        Que nenni! Depuis sa reformation en 2004, avec l'album "Start from the dark", le groupe suédois n'a cessé de se renouveler à chaque album, passant d'un hard rock mélodique sur "Secret Society", à un heavy metal épique sur "Last look at eden" pour ensuite virer à un blues rock classieux et déchaîné. Même leur dernier opus en date change encore la donne. "War of Kings" est un disque de hard rock sous influences...et pas n'importe lesquelles. Il y a du Sabbath, du Zep, du Huriah Heep et surtout du Purple dans ces chansons qui quoi que rendant hommage à ces illustres prédécesseurs ne donne jamais dans la copie. Un disque magistral, que dis je??? des disques magistraux. 

        Et oui mon post aurait pu s'intituler je retourne ma veste! Ben oui et j'assume totalement. 

        La voix de Tempest pfiouuuuu sur certains titres il a des intonations à la Dio...

        La guitare de Norum, ses rythmiques ses solos racés et inspirés et cette prod moderne, nuancée et tout en profondeur. 

        Bref tu l'auras compris c'est un must!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :