• Contre-pied

    Mais sacré panard kan même.

    Lana Del rey - Off To The Races - 2012

    Contre-pied car sur ce titre, la superbe Lana nous offre une prestation moins hollywood-spleenesque qu'à son habitude.

    Sa voix se fait plus adolescente et le choix du créateur amateur de la vidéo qui suit est on ne peut plus pertinent pour illustrer une si lancinante mélodie.

    Autre contre-pied assumé, le choix du film "l'Amant" qui, en son temps, affola les cinéphiles les plus pointus comme les ménagères les plus pointilleuses pour illustrer cette bien belle chanson.

    Pourtant un fait m'a frappé en visionnant cette vidéo : la jeunesse insolente de l'actrice principale, étoile très filante du cinéma des années 90.

    La société d'aujourd'hui enverrai illico un tel métrage au pilori et son auteur aux enfers pour pédophilie caractérisée.

    En effet, malgré ses 17 ans, la demoiselle en paraissait légèrement moins et fut castée aussi un peu pour ça.

    Si, il y a 30 ou 40 ans, on se contentait de moquer les tendances de tel homme mûr pour faire, comme on disait "la sortie des lycées", force est de constater qu'il n'en irait pas de même en 2017 et que la gendarmerie voir la "brigade des moeurs" se déplacerait toute sirène dehors.

    Progrès ou connerie, à vous de juger selon votre génération.

     

    « Rire des dramesDS niponne »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Juillet à 10:34

    Ce n'est pas mon registre mais je sais quand même trouver mon bonheur dans tous les styles. 

    2
    Vendredi 14 Juillet à 11:11

    On parle toujours de musique, les gens, hein !!!

    Moi, Lana est une de mes références des années 2010 avec la Gaga dans le domaine mainstream.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :