• On oublie vite

    Strap et moi étions bien jeune à l'époque du conflit en ex-Yougoslavie et nous ne mesurions pas l'ampleur de l'horreur.

    Quelques documentaires plus tard, l'émotion me gagne quand j'écoute la perle de l'album de 1995 de Savatage.

     

    « Le hard rock classieux de ThunderNina n'est pas morte ! »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Avril à 18:37

    Me rappelle bien de celui là aussi. Même période que le enlighten the darkness d'Angel Dust qui a nettement ma préférence et que j'écoute encore régulièrement. Putain tu te rends compte de tout ce que l'on pouvait découvrir à l'époque pfiouuuuu sacrés souvenirs tout cela. 

    2
    Dimanche 2 Avril à 18:40

    L'album d'Angel Dust état plus sexy avec ce son carré à la boche qu'on aimait tant à l'époque.

    Je vis une même période de découverte actuellement mais de manière moins spécialisée.

    3
    Dimanche 2 Avril à 18:45

    Ha ben pour le coup c'est exactement mon cas ça n'arrête pas le partage en moins cela va sans dire mais je prends vraiment mon pied à découvrir tout un tas d'artistes et dans plein de genre différent. C'est inépuisable en fait. Quand tu vas bien dans ta tête tu es plus ouvert donc plus réceptif. 

    4
    Dimanche 2 Avril à 18:46

    On fera le tri de tout cela dans quelques années^^

    5
    Dimanche 2 Avril à 21:55

    En tous cas, profite de mon ouverture d'esprit, je suis super open depuis qu"on rediscute sur le blog.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :