• La série retrouvée (numéro 1)

    Parfois, un petit miracle nous permet de retrouver un souvenir marquant de notre enfance qui nous avait pourtant définitivement échappé pour cause de cerveau débordant de références.

    Références toutes aussi peu essentielles les unes que les autres et pourtant si douces à notre mémoire.

    Ce qu'on a aimé, même un tant soit peu, fait pour toujours partie de nous (un peu plus de 75 ans si on a de la chance, je sais c'est peu comme échelle de l'infini).

    La série qui suit est un exemple de sitcom comme on en voyait à la pelle dans les années 80 et qui tenaient la plupart du temps totalement en équilibre sur les épaules d'une vedette ou deux.

    Moi, c'était Jane Curtin qui me fascinait.

    Bien trop âgée pour attirer l'ado que j'étais, l'actrice née un 6 septembre (comme mezigues) avait ce charme tout british qui la rendait presque exotique au sein d'une production mainstream américaine des années Reagan.

     

    La série retrouvée (numéro 1)

    Jane, hier et aujourd'hui

     

    « 1992Super Qui-est-ce (numéro 2) »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Avril à 12:49

    ça me dit vaguement quelque chose mais j'ai jamais vraiment regardé...pas de souvenirs particulier par rapport à cela

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :